Par où commencer? Il y a tant de choses à dire sur la vie de Sarah Brightman que je ne mettrai que les grandes lignes.

Née le 14 août 1960, Sarah grandit dans la ville de Berkhampstead en Angleterre, près de Londres. Dès son enfance, elle étudie dans une école d'art et à l'âge de 12 ans, elle fait sa première apparition sur scène dans une pièce de théâtre dirigée par John Schlesinger.

À 14 ans, Sarah commence à chanter et sur ses 18 ans, elle publie son premier succès simple "I Lost My Heart to a Starship Trooper" avec le groupe Hot Gossip.

Après un second succès, Sarah décide de prendre un autre chemin. Elle travaille davantage son chant classique et obtient un rôle dans la troupe originale de la pièce de Lord Andrew Lloyd Webber intitulée CATS. Avec Placido Domingo, elle chante dans la composition classique de Webber intitulée REQUIEM. Par après, Andrew Lloyd Webber crée le rôle de Christine dans PHANTOM OF THE OPERA spécialement pour Sarah Brightman dans lequel elle interprète à Londres et à New York. Après la fin du mariage avec Andrew Lloyd Webber, Sarah prend la décision de s’éloigner de son pays natal et de vivre aux États-Unis.

C’est là où eu lieu la rencontre entre deux artistes incroyables, encore liés jusqu’à maintenant; Frank Perterson devient son producteur. Ensemble, ils produisent le premier album solo de Sarah appelé DIVE en 1993, suivi par la suite de son second album FLY en 1996, aussi produit par Frank Peterson. Avec la chanson A QUESTION OF HONOUR, Sarah Brightman chante le prélude du Championnat Mondial de Boxe, un combat entre Henry Maske et Graciano Rocchigiani en 1995. FRIENDS FOR LIFE, un duo interprété avec Jose Carreras durant l’hymne pour les Jeux Olympiques à Barcelone, prend sa place dans les chartes musicales anglaises, américaines, australiennes et japonaises pendant des semaines.

En 1997, le duo avec le ténor italien Andrea Bocelli, TIME TO SAY GOODBYE, fait un nouveau record dans l’histoire de la musique en Allemagne : la chanson utilisée par Henry Maske pour sa retraite de la boxe internationale devient le CD simple le plus vendu et le plus rapidement vendu de tous les temps en Allemagne et devient par conséquent un succès international. TIMELESS ou TIME TO SAY GOODBYE pour l’Amérique du Nord, le troisième album solo de l’artiste exceptionnelle, fait sa sortie en 1997. 21 prix d’album d’or et de platine appuient ce succès de 3 millions d’albums vendus à travers le monde. Aux États-Unis et au Canada aussi bien qu’au Taiwan, en Corée, en Afrique du sud, au Danemark, à la Suisse et en Norvège, l’album devient platine. Le grand succès simple TIME TO SAY GOODBYE se vend en 5 millions de copies mondialement. Le style musical de Sarah Brightman, un mix de classique et de pop, devient un style complètement nouveau dans le monde musical.

La musique – incluant la sienne – est devenue une question de cœur pour Sarah : "Je chante le genre de musique que j’aime. Si je devais être infidèle à moi-même, cela ne marcherait pas. Vous devez exprimer ce qui est au fond de toi-même. Le public remarque n’importe quel signe d'infidélité." Le quatrième album solo de Sarah, EDEN, crée une base pour la production de sa première tournée. Son concert, ONE NIGHT IN EDEN, dont la première commença en Afrique du sud en mars 1999 resta sous la créative direction de la chanteuse elle-même : un long séjour d’une heure et demi à travers le monde musical de Sarah Brightman, assemblé par Micheal Bergese ( chorégraphie ),
Johan Engels ( design ) et Patrick Woodroffe ( lumières ), crée une parfaite production de différents styles musicaux. Avec son équipe de 42 personnes et avec plus de 90 dates, l’artiste transforme les salles de concert en SA NUIT SUR L’ÉDEN ( ONE NIGHT IN EDEN ). Avec plus de 70 concerts épuisés aux États-Unis et au Canada, Sarah Brightman établie de nouveaux standards dans sa carrière. Elle attribue son mérite des critiques partout à travers le monde.

Le renommé Washington Post écrit : "ONE NIGHT IN EDEN – une production à couper le souffle devient le plus mémorable concert de l’année". Plus de 2 millions de copies vendues de Eden souligna le succès international de Sarah. Des prix en Suisse, en Norvège, au Danemark, en Finlande, à Singapour, en Corée, en Taiwan, au Brésil, aux États-Unis et au Canada couronne son travail dans l’année 1999.

Avec son cinquième album LA LUNA sorti en avril 2000, Sarah Brightman continue son travail créatif. Son incomparable mix de musique classique et pop créera encore une base pour des excitantes et plus surprenantes interprétations. Frank Peterson est encore une fois le producteur, les compositions de Beethoven à Rachmaninov et de Dvorak à Morricone et Cano accompagne la variété typique et musicale de Sarah.

Le début de l'année 2003 donne naissance du nouveau cheminement musical de Sarah Brightman. Son dernier album, Harem, est un mélange de sons classiques avec des instruments du Moyen-Orient et de ses voix ethniques. Le violoniste Nigel Kennedy, la défunte Ofrah Haza et Kadim Al Sahir sont les invités sur cet album spectaculaire et enchanteur. Sarah prends part activement de son role d'écrivaine sur cet album et elle est créditée pour avoir écrit quelques chansons de Harem. Harem présente des musiciens d'orchestre de places aussi loin que Prague et du Caire et en résulte les deux ans de recherche. Pour cet album en particulier, Sarah plongea dans la culture arabe ( des livres comme Mille et Une Nuits et film tel que Laurence d'Arabie lui ont servi d'inspiration ).
La chanson titre de Harem est une adaptation de Canção do Mar, un classique du folklore portugais. L'imagination de Sarah Brightman donne un son nouveau à quelques succès classiques - allant de What a Wonderful World à Stranger in Paradise - tous baignant dans l'atmosphère de l'Est.

En ce moment même, Sarah Brightman entame une longue tournée avec Harem, un concert spectaculaire accompagné de danseuses. Et surprise, sa petite soeur Amelia, ayant le surnom de Violet pour la tournée, fait partie de l’équipe en tant que chanteuse de fond.


On t’aime Sarah Brightman, reviens nous vite!!!